7 choses indispensables à faire la veille d'un examen

Depuis que tu as pris la décision de reprendre tes études, tu n’as qu’un seul objectif en tête : réussir ton cours et obtenir des unités ministérielles. Ça fait des semaines, peut-être même des mois, que tu travailles d’arrache-pied pour atteindre ton but. Oui, mais voilà, il reste une étape à passer : le fameux examen. 😱

Pour beaucoup, cela peut procurer de l’insécurité et du stress. Il est possible que tu aies connu des moments difficiles reliés aux examens dans le passé et que tu en gardes de mauvais souvenirs. Mais dis-toi bien que les choses ont bien changé depuis. Tu as gagné en maturité et en assurance. Et après tout, un examen c’est comme le reste; ça se prépare. Puisque tu as correctement étudié, suivi les conseils de tes profs et fait des exercices supplémentaires, au besoin, il n’y a pas de raison de paniquer.  

L’examen est un passage obligatoire qui ne sert qu’à s’assurer que tu as bien retenu les notions essentielles de ton cours.

Bien sûr, tu es le seul à pouvoir passer l’examen (et le réussir), mais pour t’aider on a compilé pour toi quelques points qui nous paraissent importants. La veille d’un examen est un moment crucial. En suivant notre petite recette, on te promet que tu te sentiras plus confiant et serein !

 

1. Relis attentivement tes notes

Évidemment, la veille d'un examen n'est pas le bon moment pour apprendre tout ton cours. De toute manière, tu connais déjà toute la matière et tu as été bien préparé par tes profs. Avant un examen, il est recommandé de ne pas trop se surcharger et de ne relire que les points essentiels de son cours. C'est le temps de ressortir tes notes de cours ainsi que tes plus belles cartes mentales et flash card.

Ça peut aussi être le bon moment pour jeter un œil à la grille d’évaluation de ton cours. Elle va te permettre de bien assimiler la distribution des points à l’examen et les concepts importants à maîtriser.

 

2. Prépare soigneusement tes affaires

Un examen est un événement assez stressant comme ça, pas la peine de t’en rajouter en négligeant l’organisation et la logistique. On te conseille de te préparer la veille afin de limiter les petits stress inutiles le jour venu. Pour cela, assure-toi d’avoir tout en main : stylos, calculatrice, livre, feuille de note et bien entendu, ta pièce d’identité. Si tu n’es pas sûr de ce que tu as le droit d’apporter lors de l’examen, demande confirmation à ton prof. 

Un petit truc : n’oublie pas de t’apporter une collation comme des noix, un fruit ou une barre tendre ainsi qu’une bouteille d’eau. C’est pas le moment de te laisser déconcentrer par ton estomac affamé ou par ta gorge asséchée !

Homer Simpson, affamé

3. Consulte l'itinéraire vers ton lieu d'examen

La dernière chose que tu souhaites c’est d’arriver en retard pour ton grand jour. Pour éviter que ça arrive, vérifie à l’avance l’itinéraire que tu souhaites emprunter. Si tu te déplaces en voiture, assure-toi par exemple qu’il n’y a pas de travaux majeurs sur la route. On te suggère également de te renseigner sur le stationnement à proximité de ton lieu d’examen.

Si tu utilises les transports en commun, pense à prévoir assez de temps pour tous les petits imprévus. Entendre une annonce signalant une interruption de service à quelques minutes d’un examen important : y a rien de plus stressant !

foule dans le métro

4. Boost ton alimentation

Les aliments jouent un rôle hyper important sur ta santé et ton corps (et donc ton cerveau). Certains d'entre eux sont même réputés pour améliorer la mémoire ou la concentration. On te dit pas que de changer ton alimentation du jour au lendemain va te permettre de réussir ton examen comme par magie. Par contre, la nourriture est le véritable carburant de ton corps et il est judicieux de bien la choisir. C'est le temps de faire le plein de vitamines et minéraux essentiels. Et puis, soyons honnêtes, la veille d'un examen n'est pas le moment idéal pour manger un gros souper lourd et gras qui risque de contrarier ta digestion toute la nuit. 🥴

Le matin de l’examen, il est conseillé de manger un petit-déjeuner plutôt riche en glucides, comme des céréales complètes ou des flocons d’avoine. Ça va te permettre de tenir toute la matinée sans avoir faim au milieu de l’épreuve. Même si ça peut être tentant, essaye de ne pas trop boire de café ou toute autre boisson énergisante, qui pourrait  augmenter ton niveau d’anxiété ! 

 

5. Oublie la nuit blanche

Chaque personne est unique et il n’y a pas d’heures idéales recommandées de sommeil. Cela dit, un adulte a généralement besoin de  8 heures de sommeil par nuit. Alors oui, ça peut être tentant de réviser toute la nuit la veille d’un examen. Malheureusement ça ne servirait à rien. À ce stade-là, tout est déjà joué ! C’est pas le moment de  te coucher à 2 heures du matin. Le plus important c’est de te présenter correctement reposé à l’examen. D’autant plus que le manque de sommeil peut entraîner du stress, de l’irritabilité, mais aussi un déficit d’attention et des pertes de mémoire qui peuvent avoir de graves conséquences  sur le rendement scolaire. Par ailleurs, une étude révèle que 36,3 % des Canadiens de plus de 18 ans ayant un sommeil insuffisant déclarent subir un stress chronique contre 23,3 % chez ceux qui ont un sommeil adéquat. 

Alors, évite de passer  trop de temps sur ton écran en soirée, qui perturbe le cycle du sommeil. Prends plutôt un bon livre et va te coucher tôt!

 

6. Prends le temps de respirer

Il existe de nombreuses activités naturelles pouvant t’aider à diminuer ton stress lié à un examen. Une des plus simple et pourtant trop souvent négligée est la respiration ! Tu trouveras sur internet de  nombreux articles ou  vidéos traitant du sujet ainsi que des exercices pas à pas pour t’initier à ce puissant outil antistress, à pratiquer sans modération. Les bienfaits du yoga et du sport en général sont également bien connus pour aider à diminuer le stress. L’important c’est que tu bouges et que tu libères les tensions. Toute forme d’activité physique est bonne pour toi !  Plusieurs études démontrent également les bénéfices de passer du temps en extérieur. Alors, n’hésite pas à prendre une pause pour sortir te balader seul ou en famille, emmener ton chien au parc ou aller jouer dehors avec les enfants. 

chien sautant dans un tas de feuilles mortes

7. Apprends à RE-LA-TI-VI-SER

Rappelle-toi que c’est tout à fait normal de se sentir stressé ou un peu dépassé la veille d’un examen. Même si tes études sont très importantes pour toi (on t’en félicite), n’oublie pas que ce n’est pas la fin du monde si tu n’obtiens pas la note désirée. Après tout, tout ton avenir ne se joue pas sur un seul examen ! Il peut arriver dans la vie de moins bien performer. Et surtout, un échec ne définit pas ta valeur en tant qu’individu !

Si tu as besoin « ventiler » un peu la veille d’un examen, n’hésite pas à en parler à tes proches qui trouveront certainement les mots justes pour te rassurer. Les  groupes d’entraides Facebook peuvent également te permettre de connecter avec d’autres élèves dans la même situation que toi. 

 

Un autre fait intéressant à connaître sur le stress c’est qu’il peut en fait être une bonne chose. En effet,  il est prouvé que dans certaines circonstances, le stress peut t’aider à augmenter ta performance. En somme, ta façon de réagir au stress va déterminer son impact positif ou négatif sur toi. Comme souvent dans la vie, tu es maître de ton destin !

Tous ces petits conseils ne sont évidemment pas une formule magique. Cependant, si tu te sens un peu nerveux à la veille d’un examen, on te conseille d’appliquer les points mentionnés dans cet article pour être certain de ne rien oublier.

Chez ChallengeU, on croit en toi et en ta capacité de réussir. On a hâte de connaitreTON histoire de succès!

Si tu as aimé cet article, tu devrais également apprécier :

6 astuces pour diminuer ton stress7 raisons qui peuvent te faire échouer un examen