Voici 5 croyances qui t’empêchent d’avancer + 6 trucs pour les surmonter

Une croyance est une pensée très personnelle que nous construisons à partir de notre conception du monde, de notre perception des événements, des gens, de notre jugement, etc. Une croyance limitante est une excuse qu’on se donne et qui nous empêche de poursuivre nos projets et d’atteindre nos objectifs. Parfois, nous croyons si fort à ces pensées qu’il nous arrive de baser nos décisions sur celles-ci. Le problème avec ça, c’est que nous avons tendance à nous dévaloriser. Ces croyances nous limitent, soit pour surmonter nos difficultés au quotidien, soit pour suivre nos passions.

Il nous arrive tous, à un moment ou à un autre, d’avoir des pensées négatives à propos de nos capacités et de nos compétences. Et c’est normal! Mais, lorsque ça te bloque dans tes études, ton travail ou tes passions, là, ça devient un problème. On te présente donc 5 croyances que nous avons tous parfois et on te donne des conseils pour les surmonter et pour foncer dans la vie.

« La nouveauté, c’est trop risqué »

Le changement, oui, ça nous sort de notre routine et de notre zone de confort. Ça nous pousse à nous adapter et à changer nos habitudes. Ça peut faire peur, mais la vérité, c’est que ça nous permet surtout d’évoluer et d’avancer!

Comme l’a déclaré un philosophe grec : « Rien n’est permanent, sauf le changement ». Ça veut dire que le changement est inévitable. Vaut mieux l’accueillir à bras ouverts que de tenter de le fuir!

« Je suis rendu trop vieux pour apprendre »

Pour certains, école rime avec jeunesse, mais c’est vraiment une croyance limitante qu’il faut changer! Le cerveau est comme un muscle, ce qui veut dire que si tu l’entraînes, si tu le nourris bien, il continuera de se développer. C’est un peu comme reprendre le gym après un long arrêt. C’est difficile, mais c’est possible! Donc, que tu aies 30, 40 ou 50 ans, il n’est jamais trop tard pour retourner au secondaire, pour apprendre de nouvelles notions, pour acquérir de nouvelles compétences et pour accomplir de grandes choses.

« Je n’ai pas le droit à l’erreur »

Avec toutes les responsabilités et la conciliation travail-famille qui entrent en ligne de compte à l’âge adulte, on croit souvent ne pas avoir le droit à l’erreur. On se met donc beaucoup de pression inutilement, ce qui peut nous pousser à procrastiner concernant nos projets de vie. En réalité, l’erreur fait partie intégrante de l’apprentissage. L’erreur est humaine. On va d’ailleurs en profiter pour te rappeler qu’avec ChallengeU, les enseignants font tout en leur pouvoir pour te préparer à passer les examens haut la main. Donc, il n’y a pas de stress à avoir avec ton cours.

« J’ai échoué avant et je vais échouer de nouveau »

Ça semble logique? NON! Cette pensée est totalement fausse, même si elle peut te paraître vraie. Il y a tellement de facteurs qui influent sur la réussite ou l’échec que ça n’a rien à voir avec le fait que tu aies échoué par le passé. Les situations familiales, professionnelles ou psychologiques sont tous des facteurs externes qui peuvent malheureusement te pousser à l’échec ou à l’abandon d’un projet. L’important, c’est d’aller de l’avant par la suite. Tu peux toujours faire mieux, apprendre de tes erreurs et poursuivre vers l’atteinte de tes objectifs. Personne n’a de parcours parfait. Les personnes qui réussissent le mieux sont justement celles qui se relèvent après un échec!

« Je suis comme je suis. Il est trop tard pour changer. »

C’est probablement la pire des croyances limitantes. Il est toujours possible de s’améliorer, car tu peux en tout temps acquérir de nouvelles compétences. Ce n’est pas facile, le changement, mais il est à la portée de tous.

Comment te débarrasser de tes mauvaises croyances?

Donc, on disait plus haut que les croyances sont des concepts que nous créons nous-mêmes. C’est donc logique qu’on puisse aussi s’en débarrasser. Voici quelques pistes de solution à explorer. On te conseille de te munir d’un papier et d’un crayon pour prendre des notes et pouvoir les consulter par après.

Étape 1 :

Imagine-toi que tu as atteint ton objectif. Quel est cet objectif? Comment as-tu réussis à l’atteindre? Imagine comment tu te sens en sachant ce que tu as accompli. Note-le.

Étape 2 :

Décris tes passions, tes intérêts et tes objectifs. Qu’aimes-tu faire? Qu’est-ce qui fait germer le bonheur en toi?

Étape 3 :

Fais la liste des croyances limitantes qui t’empêchent d’avancer vers tes passions ou tes objectifs.

Étape 4 :

Pour chaque croyance limitante énumérée ci-haut, note une croyance qui a l’effet contraire.

Étape 5 :

Écris ce qui te comble le plus dans la vie, ce qui te rend fier/fière et épanoui(e). Penses-y et mise là-dessus lorsque tu sens les excuses reprendre le dessus. Tu pourras te rappeler pourquoi tu veux réaliser cet objectif.

Étape 6 :

Lorsque tu vis des moments de remise en question, recherche des faits indiscutables en lien avec ton objectif, pour te prouver que c’est possible!

Fais cet exercice et garde-le à portée de main pour pouvoir le consulter de temps en temps. Tu peux le refaire et revoir tes objectifs en tout temps. On espère que ça pourra t’aider à améliorer ta confiance en toi pour te permettre de réaliser tous tes rêves.

As-tu d’autres trucs à nous partager pour te débarrasser de tes excuses?
Fais-nous connaître tes impressions sur cet exercice sous forme de commentaires.