Raisons qui motivent un jeune à raccrocher

Lorsque nous parlons d’un adolescent ou d’un jeune adulte qui quitte le milieu scolaire, il est important de faire la différence entre le décrochage scolaire et l’abandon scolaire. Bien que ces mots soient similaires, il y a bel et bien une différence entre les deux. L’abandon scolaire signifie une interruption définitive de la fréquentation scolaire. Lorsqu’une personne quitte l’école, il s’agit plutôt de décrochage scolaire. C’est environ après 5 ans que nous pouvons définir cela comme de l’abandon scolaire. (1) Pourquoi, demandez-vous? Eh bien, il y a plusieurs élèves qui, à la suite d’une, de deux ou même de trois années d’arrêt, décident de reprendre leur parcours scolaire et de terminer leurs études secondaires. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette décision.

Pendant la période qui suit le départ d’un adolescent ou d’un jeune adulte des bancs d’école, la vie continue de défiler et il survient plusieurs événements dans sa vie.  Ces événements font en sorte que la personne change, tout comme ses besoins, ses attentes et ses objectifs de vie.

L’insertion professionnelle

Quand un jeune quitte le milieu scolaire, il a une certaine idée en tête du monde qui l’entoure et celle-ci est souvent utopique. En naviguant dans ce monde, il y a des chances qu’il constate que la réalité est bien différente de ce qu’il avait en tête au départ. En vieillissant et en gagnant de l’expérience de travail, il est facile d’observer que nous devons avoir des formations spécifiques pour exercer certains métiers. Les portes ne sont donc pas toutes ouvertes pour ceux qui n’ont pas de diplôme. Ce n’est là qu’une des nombreuses difficultés auxquelles un jeune non-diplômé peut être confronté. Entre autres, il y a la recherche interminable  d’un emploi, un emploi précaire, de mauvaises conditions de travail, etc. (2) Sans diplôme, une personne est beaucoup plus à risque de devenir chômeur. (3) C’est alors que plusieurs décrocheurs retourneront compléter leur D.E.S. afin d’avoir accès aux métiers désirés.

L’autonomie financière

Nous disons toujours que notre salaire varie selon notre niveau de scolarité. Bien que nous le sachions déjà, peu de gens en réalisent l’ampleur avant leur entrée sur le marché du travail. Pourtant, l’éducation a une influence capitale sur le salaire. Le simple fait de détenir un D.E.S. peut faire en sorte que le salaire d’une personne augmente nettement.

En effet, une personne ayant terminé ses études secondaires bénéficierait d’un salaire 15 % plus élevé, pour un total d’environ 7 000 $ par année. (4)

Le fait d’être scolarisé nous amène aussi à être un membre plus actif de la société. Nous sommes moins enclins à chômer et donc plus susceptibles d’être mieux rémunérés. (5) Le désir de vouloir être plus autonome financièrement est l’une des raisons qui poussent un décrocheur à raccrocher.

Inscrire mon enfant

La personnalité

Comme tout le monde, un décrocheur change avec le temps. Plusieurs traits de personnalité se transforment et la personne devient plus mature. Ce qui pouvait être néfaste quelques années plus tôt peut maintenant être devenu une force, ou simplement s’être dissipé. Les conduites sociales,  les valeurs, l’estime de soi, les ambitions, etc. sont toutes des choses qui évoluent avec le temps.

En changeant, nos aspirations professionnelles sont aussi affectées.  Du moment où une personne décroche et au moment où elle raccroche, elle peut être complètement différente. Quand nous sommes jeunes, nous nous croyons au-dessus de tout. En vieillissant, cela change. C’est pour cette raison qu’après un certain temps, plusieurs décrocheurs réalisent certaines choses  et retournent à l’école. (6)

Les proches

Il n’y a pas seulement qu’une personne qui change avec le temps. Son entourage aussi. Plusieurs facteurs négatifs qui nuisaient auparavant au cheminement scolaire d’un élève peuvent être très différents quelque temps plus tard.

Les situations familiales évoluent. Les amitiés se brisent et se créent. Le soutien des proches, la disponibilité des parents, la situation financière familiale sont des éléments qui peuvent avoir un effet sur le rendement scolaire d’un élève. (6) Les difficultés rencontrées liées à ces éléments peuvent être devenues des forces au fil du temps. Cela peut jouer un rôle pour un décrocheur qui souhaite maintenant, grâce à son entourage actuel assaini, poursuivre ses études jusqu’à l’obtention d’un diplôme.

De plus, le fait de devenir parent peut aussi être un facteur qui incite un décrocheur à retourner à l’école afin de pouvoir être un modèle pour son enfant et de pouvoir mieux subvenir à ses besoins.

Toutes les raisons qui motivent une personne à obtenir son diplôme d’études secondaires sont bonnes. Ce peut être pour décrocher l’emploi de ses rêves, pour avoir un meilleur salaire, ou parce que nous avons simplement davantage de motivation que lorsque nous avions 17 ans. Les personnes changent, tout comme leurs idées. Nous devons leur laisser le temps.  

Tout le monde a un parcours différent et des motivations différentes. Pour quelle raison avez-vous continué votre parcours scolaire jusqu’où vous en êtes aujourd’hui? Changeriez-vous quelque chose?

Inscrire mon enfant

  1. http://rire.ctreq.qc.ca/wp-content/uploads/2014/07/Le-décrochage-scolaire.pdf
  2. http://www.dros-paca.org/fileadmin/DROS_PACA/Etudes/Decrochage_scolaire.pdf
  3. http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/site_web/documents/PSG/statistiques_info_decisionnelle/taux_diplomation_secondaire_CS_Edition2017_CD.PDF
  4. Les conséquences économiques du décrochage scolaire par PRÉCA (Feuillet de senssibilisation w.e.b.)
  5. https://lactualite.com/societe/2018/01/25/un-taux-de-diplomation-de-85-au-secondaire-quossa-donnerait/
  6. http://reunirreussir.org/pdf/doc_reference_determinants.pdf