L’équivalence de 5e secondaire VS. le diplôme d’études secondaire au Québec

Tu as décidé de relever le défi du retour à l’école? Félicitations! Si tu es un peu perdu(e) avec les différentes options qui te sont offertes par notre système scolaire au Québec, lis ce texte. On te donne toute l’info nécessaire pour prendre ton avenir en main!

Si tu cherches à obtenir ton diplôme de 5e secondaire ou une équivalence, tu as peut-être du mal à trouver la meilleure option pour toi. Devrais-tu choisir le test d’équivalence de niveau secondaire, appelé TENS? Ou bien le test de développement général, le TDG? Ou encore, obtenir ton diplôme du secondaire en bonne et due forme? Tout ça peut devenir un peu mélangeant!

C’est pourquoi on te propose de mieux comprendre les avantages et les désavantages de chaque option. Car un diplôme et un test d’équivalence de 5e secondaire, au Québec, ça n’ouvre pas les mêmes portes. Et pour accomplir ton projet de vie, c’est quand même important de ne pas te tromper! Bref, après ta lecture, on espère que tu auras une meilleure idée du chemin à prendre!

On démêle toutes les options qui s’offrent à toi!

Les 3 choix qui s’offrent à toi au Québec sont le diplôme d’études secondaires (DES), l’équivalence de niveau secondaire (TENS) et le test de développement général (TDG).

 

Le diplôme d’études secondaires (DES)

Ça ouvre quelles portes?
Toutes! Celles des employeurs, des diplômes d’études professionnelles (DEP), des Cégeps et par la suite, des Universités.
Comment l’obtenir?
En passant plusieurs examens du ministère de l’Éducation, pour un total de 54 unités des 4e et 5e secondaire.

Quelles unités faut-il obtenir obligatoirement?

  • 12 unités de français, dont au moins 6 unités de la 5e secondaire
  • 4 unités en mathématiques
  • 8 unités de langue seconde (anglais), dont au moins 4 unités de la 5e secondaire
  • 4 unités d’un cours du domaine « sciences sociales » de la 4e ou de la 5e secondaire : géographie, histoire, monde contemporain, sciences humaines ou vie économique
  • 4 unités d’un cours du domaine « mathématique, science et technologie » de la 4e ou de la 5e secondaire : biologie, informatique, sciences physiques ou chimie et physique
  • 1 unité de la formation générale aux adultes
Note : si tu possèdes déjà un DEP, les unités obligatoires sont différentes. Informe-toi auprès de l’équipe de ChallengeU!

L’attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS)

Ça ouvre quelles portes?
Celles de plusieurs employeurs (mais pas tous), des DEP et de quelques attestations d’études collégiales (AEC).
Comment l’obtenir?
En prouvant que tu possèdes les connaissances du niveau secondaire, par ton expérience personnelle et professionnelle. Pour faire tes preuves, tu dois passer quelques examens qui sont appelés les TENS (tests d’équivalence de niveau secondaire).
Avec le TENS, tu dois obligatoirement réussir les deux examens suivants :
  • Français – Grammaire
  • Français – Compréhension de texte
Ensuite, tu dois aussi réussir 3 des 5 examens suivants :
  • Mathématiques
  • Anglais
  • Sciences humaines
  • Sciences économiques
  • Sciences de la nature

Le test de développement général (TDG)

Ça ouvre quelles portes?
Avec la réussite du TDG uniquement, certains DEP sont accessibles. Pour d’autres DEP, il faut avoir réussi le TDG en plus de un ou plusieurs préalables spécifiques (en mathématiques, en français ou en anglais). Attention, le TDG ne permet pas d’obtenir une équivalence de 5e secondaire! Il s’adresse surtout aux personnes qui n’ont pas leurs unités de 3e ou 4e secondaire, mais qui veulent commencer un DEP.
Comment l’obtenir?
En passant un test de 100 questions à choix de réponses. La note de passage est de 45 %. Les questions évaluent tes connaissances et tes aptitudes sur les sujets suivants :
  • Français
  • Mathématiques
  • Sciences
  • Logique

Les avantages et les désavantages de l’AENS

Bon, maintenant que tu connais les options qui s’offrent à toi, tu vas devoir faire un choix! On te présente donc quelques avantages et désavantages d’opter pour l’attestation d’équivalence, au lieu du vrai diplôme. Ici, on a laissé de côté le TDG, car il n’est pas une véritable équivalence du 5e secondaire. On ne veut pas tout mélanger!

Les avantages de l’attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS)

Pas de cours à suivre ni d’unités à obtenir
Si tu possèdes les connaissances requises, l’AENS te permet d’obtenir très rapidement ton équivalence de 5e secondaire. Tu n’as pas à t’inscrire à des cours, à apprendre la matière, à passer à travers les niveaux, à passer les examens pour chaque cours, etc. Pour étudier ou savoir si tu es vraiment prêt(e) à obtenir ton équivalence du secondaire, utilise les cahiers préparatoires offerts par les différentes Commissions scolaires du Québec. Ils t’aideront à bien te préparer!
Améliorer tes perspectives d’emploi
Même si elle ne remplace pas un diplôme, l’AENS permet de mieux assurer ton avenir. Tu as sûrement déjà remarqué que, de nos jours, la majorité des employeurs exigent un DES ou une équivalence de 5e secondaire. Pourquoi? Ça leur permet de valider que les employés recrutés possèdent certaines connaissances de base, tout simplement. Ton attestation d’équivalence te permettra d’offrir tes services à plus d’entreprises et d’obtenir certainement un emploi qui offre de meilleures conditions!
Élargir tes possibilités en formation
Avec l’AENS en poche, tu auras les préalables obligatoires pour t’inscrire à tous les DEP offerts au Québec. Et il y en a beaucoup! Tu peux consulter cette liste pour te donner une idée. Ton équivalence de 5e secondaire te rendra aussi admissible à quelques AEC, mais pas la totalité d’entre elles. Alors, s’il y a un programme qui te fait rêver, vérifie bien les exigences avant de faire ton choix entre une attestation d’équivalence ou un diplôme d’études secondaire. Si tu es certain de vouloir faire un DEP, l’AENS t’ouvrira des portes et te permettra de faire une demande d’admission à la formation qui te plaît!
Une procédure simple
Passer les tests d’équivalence de niveau secondaire pour obtenir l’AENS, ce n’est pas compliqué. Tu dois d’abord communiquer avec la commission scolaire de ta région ou de ta ville, qui te donnera tous les renseignements dont tu as besoin. Souvent, des séances d’information sont même offertes. Tu t’inscris ensuite aux examens qui peuvent être complétés à ton rythme. Et après… tu passes les tests d’équivalence et c’est fini! Il te restera juste à attendre le résultat, qui arrive généralement entre quelques jours à quelques semaines. Voilà!

Les désavantages de l’attestation d’équivalence de niveau secondaire (AENS)

Ce n’est pas un diplôme d’études secondaire
Même si l’attestation est très pratique pour t’ouvrir les portes de certaines formations et de nouvelles opportunités de carrière, l’AENS ne t’offre pas une liberté totale. Car malheureusement, un test d’équivalence te donne « juste » droit à une attestation d’équivalence de 5e secondaire. Puisque tu ne passes pas de cours et que tu n’accumules pas d’unités, ce n’est pas considéré comme un diplôme d’études secondaires. Pour certains employeurs, ce ne sera donc pas suffisant. Et surtout, ça ne t’ouvre pas les portes de formations sur les programmes de diplômes d’études collégiales (DEC). L’AENS ouvre des portes seulement à certaines attestations d’études collégiales (AEC).
Un avenir moins alléchant
Les chiffres le prouvent : obtenir son diplôme de niveau secondaire et poursuivre les études, c’est payant. Au cours de sa vie, une personne diplômée du cégep ou de l’université gagnerait en moyenne 1 million de dollars en plus! Évidemment, l’argent ne fait pas le bonheur et ce n’est pas le seul facteur à considérer avant de se lancer dans des études. Mais dans ce contexte, on trouvait important de rappeler les limites de l’AENS.
Seul face à toi-même
Pour obtenir ton équivalence de 5e secondaire, tu dois vraiment être capable d’étudier seul. Tu n’auras aucun cours pour t’apprendre la matière, pas d’enseignant pour t’expliquer ou te rafraîchir la mémoire… L’autonomie, c’est bien, mais ça a quand même ses limites! Si tu décides d’obtenir ton diplôme d’études secondaire, tu vivras une autre réalité. En plus d’aller chercher ton diplôme, tu seras soutenu par une multitude de ressources. Par exemple, chez ChallengeU, tu auras accès à du contenu éducatif divertissant, à des enseignants sur la plateforme et à une communauté d’entraide entre étudiants!

Conclusion

En terminant, rappelle-toi que chaque situation est unique. Il n’y a pas UNE réponse qui convient pour tout le monde! Pour certains, l’AENS répondent mieux à leurs besoins. Pour d’autres, c’est moins clair : ont-ils vraiment besoin d’un diplôme d’études secondaires ou pas? Peu importe le choix que tu prendras, rappelle-toi simplement que :
  • Pour une formation, l’AENS t’ouvre seulement certaines portes.
  • La plupart des employeurs reconnaissant l’équivalence de 5e secondaire, mais pas tous.
  • Choisir le test d’équivalence te permet d’aller plus vite, tandis qu’un diplôme peut prendre un peu plus de temps mais t’ouvrira plus de portes au final!
Hésites-tu entre faire le test d’équivalence du secondaire et obtenir ton diplôme? 💬👇 Peux-tu nous parler des avantages et des inconvénients de chaque option dans ta situation?