8 fausses croyances à propos de ChallengeU

Tu as entendu parler de ChallengeU et tu te dis que c’est trop beau pour être vrai? Pourtant, on est vraiment une belle option pour les adultes qui veulent finir leur secondaire à leur rythme! Et on t’en donne la preuve en déconstruisant 8 mythes tenaces à notre sujet!

Quand on a lancé ChallengeU, on n’aurait jamais cru qu’on ferait autant jaser. On a reçu beaucoup de visibilité, les gens étaient très intéressés et surtout contents d’avoir une option supplémentaire pour finir leur secondaire. On a alors reçu des milliers d’inscriptions… mais aussi beaucoup de questions!

Dans tout ce tourbillon, on a remarqué que des informations erronées circulent au sujet de notre plateforme d’études à distance. Et ces fausses croyances ont la vie dure! Mais comme on veut aider le maximum d’adultes à obtenir leur diplôme, on va essayer de démêler tout ça. On te présente donc 10 mythes sur ChallengeU et la vérité à leur sujet.

On remet les pendules à l’heure à propos de ChallengeU!

1. « Les cours ne sont pas conformes aux exigences du ministère. »

Au contraire, les cours chez ChallengeU sont tous reconnus par le ministère de l’Éducation du Québec. C’est grâce au partenariat qu’on a établi avec Diplômatiqc, un organisme sans but lucratif qui collabore avec les commissions scolaires de la province. En fait, la matière de nos cours est toute fournie par des professeurs diplômés. Ça ne peut pas être plus officiel que ça!
Du côté de ChallengeU, on se charge de la plateforme en ligne. On s’arrange pour que ça fonctionne quand tu te connectes et que ça ne plante pas. On crée les vidéos et les exercices des cours en ligne, mais on ne décide pas de la matière. Bref, c’est un vrai travail d’équipe!

 

2. « On ne peut pas vraiment finir son secondaire avec ChallengeU. »

Ici, ça dépend. Si tu dois compléter ton secondaire 1 à 5, c’est vrai que tu ne pourras pas le terminer seulement avec ChallengeU. Pour l’instant, on offre des cours de mathématiques 3 et 4 et de français 5. Pourquoi? Parce que ce sont les matières qui manquent le plus souvent aux gens pour obtenir leur diplôme. On a donc mis la priorité là-dessus, mais on travaille sur des nouveaux cours!

 

3. « Ça ne peut pas vraiment être gratuit. »

Cette fausse croyance-là, elle a vraiment la vie dure. Et on comprend que c’est difficile à avaler! Mais on te l’affirme: ChallengeU c’est TOTALEMENT gratuit. C’est le ministère de l’Éducation qui paie pour l’apprentissage des élèves. Pour chaque inscription, une somme est envoyée à ChallengeU et une autre est donnée à la commission scolaire partenaire. Bref, c’est comme l’école normale: c’est financé par le gouvernement!
Et non, il n’y a pas de frais cachés. Pour ce qui est des frais d’inscription habituellement demandés dans les centres pour adultes, on a décidé de ne pas les demander. Puisque tout se fait en ligne, on n’en a juste pas besoin! Et avec cette méthode, nos étudiants n’ont pas de frais à payer pour des cahiers ou des livres. Tout le monde est gagnant!

 

4. « Ce n’est pas réaliste de faire un cours en 3 mois sur ChallengeU. »

Commencer un cours sur la plateforme et le finir en 3 mois est tout à fait possible. Mais ça dépend aussi du temps investi. On a un étudiant qui a tout donné et qui a terminé ses maths en 3 semaines seulement!
Avec un rythme plus progressif, pour compléter un cours en 3 mois, on a estimé qu’il faut environ 10 heures d’étude par semaine. Donc en travaillant 2 heures par jour du lundi au vendredi, pendant 3 mois, tu peux finir ton cours. Et ça te laisse même congé pendant les fins de semaine!
Par contre, ce qui est merveilleux avec ChallengeU, c’est que tu n’as aucun délai à respecter! Le «3 mois», c’est seulement une indication et absolument pas une obligation. On sait que les adultes qui terminent leur secondaire ont généralement une vie bien remplie! Alors tu prends le temps dont tu as besoin et tu avances à ton rythme. Car l’important, ce n’est pas le délai que tu prends, mais le diplôme que tu vas obtenir!

 

5. « Les étudiants de ChallengeU coulent leurs examens. »

On ne sait pas trop d’où vient ce mythe, mais c’est bel et bien faux! On est même très fiers d’affirmer que c’est plutôt le contraire : nos élèves ont tendance à réussir leurs examens!
En fait, nos statistiques indiquent que les étudiants inscrits à ChallengeU ont un taux de réussite de 80 % aux examens du ministère. Parlez-en à Steve Bégin, ancien joueur de hockey et Porte-Parole ChallengeU, qui a lui aussi réussi son épreuve de français!

 

6. « ChallengeU n’a pas le cours dont j’ai besoin, alors j’oublie ça. »

Vraiment, on est désolés de ne pas encore offrir le cours qui te manque. Mais on t’invite à vérifier régulièrement les cours offerts, car on a l’intention d’en ajouter. Nous prévoyons offrir Anglais 5 et Français 4 comme prochains cours. Même qu’on espère avoir la plupart des cours, un jour.
Il faut savoir que préparer et créer un cours, c’est pas mal long. Pour chaque nouveau cours, l’équipe de ChallengeU a besoin d’environ 6 mois à 1 an. C’est vraiment beaucoup de travail! Alors, pour l’instant, on met notre énergie à offrir les cours qui sont le plus demandés. Sans compter le temps que nous investissons pour perfectionner les cours déjà offerts et notre service de recrutement!

 

7. « On me demande mes informations confidentielles et je n’ai pas confiance. »

Que ce soit en ligne ou au téléphone, c’est toujours bien d’être prudent. Mais chez ChallengeU, les informations fournies par nos étudiants sont strictement confidentielles. On enregistre le tout sur des serveurs sécurisés et aucune donnée ne peut en sortir.

 

8. « Je ne suis pas assez doué avec la technologie pour utiliser ChallengeU. »

C’est vrai qu’avec ChallengeU, tout se fait en ligne à partir d’un cellulaire, d’un ordinateur ou d’une tablette. Ça te prend donc un minimum d’aisance avec la technologie. Mais même si tu n’es pas un pro, tu es sûrement capable d’y arriver. Tu dois juste être en mesure d’aller sur Internet et d’effectuer quelques opérations simples. Vraiment, on a tout fait pour que ça ne soit pas compliqué!
Mais si tu ne te sens pas à l’aise, informe-toi sur la possibilité d’obtenir un cours d’initiation. Souvent, les bibliothèques de quartier offrent des introductions à la technologie. Ça devrait te mettre à niveau et te permettre d’utiliser la plateforme ChallengeU! Tu peux aussi texter «DEMO» au 514-900-3030 pour recevoir un lien internet qui te donnera un aperçu de notre plateforme.